186 Followers
5 Following
MannyRayner

Manny Rayner's book reviews

I love reviewing books - have been doing it at Goodreads, but considering moving here.

Currently reading

The Greatest Show On Earth: The Evidence For Evolution
Richard Dawkins
R in Action
Robert Kabacoff
Fluid Concepts and Creative Analogies
Douglas R. Hofstadter
McGee on Food and Cooking: An Encyclopedia of Kitchen Science, History and Culture
Harold McGee
Epistemic Dimensions of Personhood
Simon Evnine
Pattern Recognition and Machine Learning (Information Science and Statistics)
Christopher M. Bishop
Relativity, Thermodynamics and Cosmology
Richard C. Tolman
The Cambridge Handbook of Second Language Acquisition
Julia Herschensohn, Martha Young-Scholten
Zazie dans le métro - Raymond Queneau, Ferrante Ferranti This book is so funny!!! A perfect antidote to the Hamsun I read immediately before. Though I must say that it seriously tested the limits of my colloquial French... I thought I wasn't too bad at French slang, but this book put me firmly in my place. My edition appeared to be intended for French high school students, and there were many useful footnotes explaining the less obvious pieces of argot, obscure references, and neologisms (Queneau loves making up words). He also has an endearing way of spelling things phonetically for comic effect... you have to read everything aloud to yourself to figure it out.

Given that I'm pretty sure I missed a lot of the humor, it is impressive that I still found myself laughing out loud every three or four pages. A native French speaker would probably have needed oxygen at a few points. The running joke with the parrot for some reason just gets better as the book progresses. 80% of Laverdure's lines are repetitions of "Tu cause, tu cause, c'est tout ce que tu sais faire", but after a while I cracked up every time he said it. I searched the phrase just now on Google, and some clever person has figured out that there are 19 chapters, and the parrot says it 19 times. I'm sure I could read this book once a year for the rest of my life, and still find at least a couple of new Easter eggs on each re-reading.

Here was the passage I enjoyed most. (By the way, apropos comments on French slang above, it's usually much more challenging than this). Nice M. Turandot has foolishly tried to stop Zazie from going out on her own:

Zazie n'hésite pas. Elle se mit à hurler

- Au secours! Au secours!

Ce cri ne manque pas d'attirer l'attention de ménagères et de citoyens présents. Ils abondonnent leurs occupations ou inoccupations personnelles pour s'intéresser à l'incident.
Après ce premier résultat assez satisfaisant, Zazie en remet:

- Je veux pas aller avec le meussieu, je le connais pas le meussieu, je veux aller pas avec le meussieu.

Exétéra.
Turandot, sûr de la noblesse de sa cause, fait fi de ces proférations. Il s'aperçoit bien vite qu'il a eu tort en constatant qu'il se trouve au centre d'un cercle de moralistes sévères.
Devant ce publie de choix, Zazie passe de considérations générales aux accusations particulières, précises et circonstanciées.

- Ce meussieu, qu'elle dit comme ça, il m'a dit des choses sales.

- Qu'est-ce qu'il t'a dit? demande une dame alléchée.

- Madame! s'écrie Turandot, cette petite fille s'est sauvée de chez elle. Je la ramenais à ses parents.

Le cercle ricane avec un scepticisme déjà solidement encré.
La dame insiste; elle se penche vers Zazie.

- Allons, ma petite, n'aie pas peur, dis-le-moi ce qu'il t'a dit le villain meussieu?

- C'est trop sale, murmure Zazie.

- Il t'a demandé de lui faire des choses?

- C'est ça, mdame.

Zazie glisse à voix basse quelques détails dans l'oreille de la bonne femme. Celle-ci se redresse et crache à la figure de Turandot.

- Dégueulasse, qu'elle lui jette en plus en prime.

Et elle lui recrache une second fois de nouveau dessus, en plein poire.

Un type s'enquiert:

- Qu'est-ce qu'il lui a demandé de lui faire?

La bonne femme glisse les détails zazique dans l'oreille du type:

- Oh! qu'il fait le type, jamais j'avais pensé à ça.

Il refait comme ça, plûtot pensivement:

- Non, jamais.

Il se tourne vers un autre citoyen:

- Non mais, écoutez-moi ça... (détails). C'est pas croyab.

- Ya vraiment des salauds complets, dit l'autre citoyen.

Cependant, les details se propagent dans la foule. Une femme dit:

- Comprends pas.

Un homme lui explique. Il sort un bout de papier de sa poche et lui faire un dessin avec un stylo à bille.

- Eh bien, dit la femme rêveusement.

Elle ajoute:

- Et c'est pratique?

Elle parle du stylo à bille.